Carole/ septembre 30, 2020/ Alertes du corps/ 0 comments

Énormément de personnes souffrent de cet organe.


Les symptômes sont très variés :
– prise ou perte de poids incompréhensible
– insomnie
– épuisement
– perte de mémoire
– confusion mentale, brouillard cérébral
– grande sensibilité au froid ou à la chaleur
– irritabilité, sautes d’humeurs
– dépression, anxiété
– jambes sans repos
– douleurs, crampes musculaires
– maux de têtes
– fréquence cardiaque changeante
– acouphènes
– vertiges, problèmes d’équilibre
etc….

~~~

La thyroïde est une glande située à la base du cou sous la pomme d’Adam. Elle pèse environ 30 grammes. Elle a la forme d’un papillon avec deux lobes.

~~~

Voyons ce que sait la Science pour le moment 🔬.

Les fonctions de la thyroïde sont : gérer le métabolisme et contrôler les hormones dans le corps. La thyroïde est principalement responsable de la production de seulement deux hormones, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3), et de la gestion de deux hormones thyroïdiennes: la thyréostimuline (TSH) et l’hormone de libération de la thyrotropine (TRH). Ces hormones jouent un rôle dans le fonctionnement de la thyroïde.

Source : MemoBio

L’hypothalamus sécrète de la TRH (Thyrotropin Releasing Hormone) qui va stimuler la libération de TSH (Thyroid Stimulating Hormone) par l’anté-hypophyse. La thyroïde travaille sous le contrôle de l’axe hypothalamo-hypophysaire et c’est la TSH, produite par l’hypophyse, qui va se lier à un récepteur spécifique sur les cellules des follicules thyroïdiens et stimuler l’entrée d’iode dans la thyroïde et la synthèse des hormones thyroïdiennes.
La TSH va se fixer sur un récepteur présent sur la thyroïde et provoquer la synthèse d’hormones thyroïdiennes :
     – T4 : forme inactive à durée de vie longue (7j).
     – T3 : forme active à durée de vie courte (~1j).

La thyroïde synthétise et sécrète principalement de la T4, qui est l’hormone de stockage, et qui sera transformée en T3, la forme active, dans les tissus périphériques (principalement le foie et les reins).

Cette synthèse requiert des « matériaux de construction » spécifiques qui sont apportés par l’alimentation : l’iode et la tyrosine, un acide aminé (= élément de base des protéines).

Les différentes étapes de la production de ces hormones nécessitent des vitamines et minéraux bien spécifiques. Il s’agit du sélénium, du fer, du zinc, du magnésium, du cuivre, des vitamines A, C et E Ces micronutriments sont donc indispensables au bon fonctionnement de la glande et doivent être apportés par l’alimentation.

~~~

Voici ce que nous apprend Anthony William (Medical Medium) à ce sujet 🧐.

L’une des fonctions chimiques des hormones T3 et T4 est d’aider à équilibrer le système immunitaire. Une fois que ces hormones diminuent, il existe des symptômes relativement faibles, tels que des fluctuations de température. Les niveaux anormaux d’hormones T3 et T4 ne sont pas à blâmer pour la myriade de symptômes thyroïdiens recensés aujourd’hui, des courbatures et des douleurs jusqu’au brouillard cérébral. Bien sûr, il est souhaitable que T3 et T4 soient à des niveaux adéquats pour que le système immunitaire fonctionne à son niveau maximal, mais il y a des hormones non découvertes à ce jour, aux rôles très importants.

En fait, la thyroïde est le centre de données du corps. C’est le deuxième cerveau. Il catalogue les équilibres du corps, ce qui revient à recevoir des plaintes des divers organes et systèmes. Ensuite, il régule les deux hormones de fréquence – AW les appelle R5 et R6 – qui n’ont pas encore été découvertes par la recherche scientifique. Ce sont des hormones extrêmement puissantes qui sont impliquées dans l’envoi des fréquences radio de la thyroïde qui favorisent l’homéostasie (= capacité d’un système à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur, quelles que soient les contraintes externes) dans tout le corps. Ces hormones non découvertes jouent un rôle beaucoup plus important dans les maladies thyroïdiennes. Lorsque la cause de celles-ci est éliminée du système, les hormones se stabilisent et ces symptômes disparaissent.

~~~

La cause des problèmes de thyroïde est, en très grande majorité, virale. Lorsque les problèmes de thyroïde commencent à se manifester, cela signifie que ce virus est à un stade avancé de progression dans son hôte.
Comment se débarrasser de ce virus ? En travaillant d’abord sur l’alimentation pour ne plus nourrir ce virus, renforcer le système immunitaire de la personne et combattre en tant que tel ce virus. Une supplémentation adéquate sera également nécessaire.
Mais il faut aussi se demander pourquoi ce virus a réussi à passer la barrière de l’estomac et à bien s’installer dans son corps.
Un travail très complet doit être entrepris avec la personne 😃. Je serais heureuse de VOUS y aider, n’hésitez pas à me contacter.

Sources :

https://www.memobio.fr/html/bioc/bi_th_ph.html
https://www.bionutrics.fr/dossiers-nutrition/nutridoc/le-sucre/289-thyroide

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*